Dans cet article, nous avions déjà évoqué la "guerre" des réseaux sociaux contre les bots, qui vont liker en chaîne des posts pour gonfler le compteur de likes et d'abonnés d'un influenceur malhonnête.

Youtube, de son côté, fait également face à une double menace : les bots peuvent booster les vues, les likes, mais aussi les dislikes.

Pourquoi on dislike ?

Les spectateurs d'une vidéo Youtube, par l'intermédiaire des likes et dislikes, peuvent approuver ou exprimer leur désaccord face au contenu vidéo proposé, sans passer par la publication d'un commentaire.

Le procédé, anonyme, est rapide et peut être utilisé sans même regarder la vidéo. Ainsi, si la vidéo possède beaucoup plus de dislikes que de likes, la vidéo ne sera pas mise en avant par l'algorithme Youtube. Et c'est là que cela devient problématique pour Google.

Youtube Rewind et le SuperBowl, les déclencheurs

Youtube Rewind 2018, sortie le 6 Décembre 2018, a été sacrée "vidéo la plus détestée de tous les temps" par les internautes : 2,5 millions de "pouces bleus" contre 15 millions de "pouces rouges". Récemment, la vidéo de la célèbre mi-temps du SuperBowl par Maroon 5 suit le chemin de la haine avec 7 fois plus de dislike que de likes.

Pour les marques comme Pepsi, (sponsor officiel du SuperBowl) cela peut devenir critique. Le spam massif des dislikes provenant de bots peut nuire à l'image de la marque, et cela peut aussi refroidir les entreprises qui souhaitent se lancer dans le marketing d'influence.

Les influenceurs et créateurs de contenus sont aussi touchés. Le spam sans fondement du pouce rouge peut entraîner une vidéo dans les abysses de l'algorithme YouTube, sans même que la vidéo ne soit visionnée.

Quelles sont les solutions proposées par YouTube ?

Pour l'instant, très peu de solutions sont proposées. YouTube suggère aux éditeurs de désactiver le système de like et dislike, mais d'autres alternatives sont en cours de réflexion.

YouTube songe en effet à rendre le dislike un peu plus contraignant, en demandant par exemple à l'internaute d'expliquer les raisons de son dislike ou débloquer la fonction des pouces rouges et bleus qu'à partir d'un certain temps de visionnage.

Le système de vote sur YouTube tend à changer d'ici quelques mois, nous espérons qu'il sera plus juste pour les petits créateurs de contenu. De notre côté, si nous pouvions le suggérer à YouTube, nous aurions tendance à montrer le système de vote uniquement au créateur de contenu, afin qu'il puisse améliorer la qualité de ses vidéos, tout en laissant la capacité aux spectateurs de donner leur avis et de soutenir (ou non) la chaîne.

Youtube, nous on a plein d'idées à Favikon si vous voulez !