Pour un utilisateur non averti, il est difficile de déceler les influenceurs authentiques et ceux qui font appel à des moyens peu recommandables pour se faire passer pour ce qu'ils ne sont pas. Malheureusement, de nombreuses marques tombent dans le piège en ne se fiant qu'au nombre total d'abonnés. Le préjudice subi est estimé à près de 175 Millions d'Euros pour les marques !

Cependant, il existe des moyens simples qui peuvent vous faire gagner du temps dans la recherche de l'influenceur de vos rêves.

1 - La technique du "follow-unfollow"

Beaucoup de comptes Twitter utilisent cette technique

Une technique très utilisée dans le domaine de l'influence, surtout pour les influenceurs qui pensent que le nombre d'abonnés compte plus que l'engagement qu'il peut générer. L'objectif est de suivre un maximum de personnes, pour attendre qu'ils vous suivent en retour, et, quelques jours après, se désabonner. Ce système fait grimper la courbe de vos suiveurs, mais pas celle de vos abonnements.

Vous pouvez par conséquent observer la croissance du compteur d'abonnés de l'influenceur. Si le graphique montre une augmentation radicale du nombre d'abonnés, même après la purge Instagram , peu de doute possible : Il a probablement acheté des comptes factices pour augmenter son compteur d'abonnés.

2 - Les images likées après 72h

Une petite subtilité qui peut vous aider à déceler une arnaque : un influenceur qui poste une photo sur Instagram génère de l'engagement en moyenne dans les 72 heures après sa publication. Cependant si vous voyez le nombre de ces likes doubler voire tripler dans les jours qui suivent ces 72 heures, il est très probable que l'influenceur ait acheté l'engagement de façon superficielle.

3 - Observez le nombre de like et les commentaires !

Les comptes d'influenceurs authentiques ont toute sorte de commentaires sous leur profil : des gens qui aiment, qui n'aiment pas, des questions sur le contenu.

Avoir le même nombre de likes sur toutes les photos et des commentaires génériques, selon le type de post. L'engagement sur une photo dépend aussi de son impression. Tous les fans ne vont pas liker un post, au même moment, à la même heure. Observer toujours un même nombre de likes dans une période définie peut cacher un achat d'engagement auprès d'entreprises louches.

4 - Des commentaires inutiles

Les bots aiment les emojis !

Personne ne s'attend à recevoir que des avis positifs sous un post, et encore moins pour les influenceurs avec beaucoup d'abonnés, seulement si vous voyez sous un post toujours les mêmes commentaires (quelques mots, et des smiley génériques sans rapport avec la photo), les commentaires sont peut être des comptes factices générés de façon automatique.

5 - Fiez vous à l'engagement !

La portée pour Instagram pour un post (le visionnage et la réaction sur le contenu)  par rapport à l'ensemble des abonnés est un bon moyen de déterminer l'authenticité de l'influenceur. Si elle est particulièrement faible, cela peut signifier qu'un nombre important de bots suit l'influenceur. Cet indicateur est néanmoins particulièrement trompeur car il dépend de nombreux facteurs: un micro-influenceur n'aura pas le même taux d'engagement qu'un méga-influenceur, et les taux d'engagements attendus ne sont pas les mêmes selon les réseaux. Mais généralement, sur Instagram, un taux d'engagement constamment en dessous de la barre 1% est révélateur d'un problème.

6 - Utilisez Auditum !

Auditum est un outil technologique vous permettant de garantir l'authenticité de l'influenceur grâce à l'agrégation de nombreux critères. Nos experts analysent chaque audit généré en interne pour une efficacité maximale. Contactez-nous pour une demo, vous serez convaincus :)