Tout le monde connaît le style de Squeezie: très fluide, quasiment pas scripté et laissant beaucoup de place à l'improvisation. Cette approche qui a fait son succès atteint-elle ses limites ? Après le scandale #balancetonyoutubeur qui avait déjà touché l'influenceur en septembre dernier, Squeezie est à nouveau dans la tourmente à la suite de la publication d'une vidéo controversée.

Une vidéo au ton complotiste

De prime abord, la vidéo publiée par le célèbre youtubeur français en fin d'année dernière n'a rien de très surprenant. Du bon vieux putaclic, un titre en majuscule aguicheur, une miniature qui donne envie de cliquer: bref, une vidéo parfaitement dans l'air du temps. Le Youtubeur se donne comme objectif de révéler les "mystères" de la construction des pyramides en Egypte.

Problème: cette vidéo est truffée d'approximations, de légendes et d'inombrables contre-vérités. Bref, cette vidéo fait part belle au complotisme. Elle affirme par exemple que la pyramide de Kheops n'a pas pu être construite en vingt ans en se reposant sur des arguments fallacieux. Si Squeezie avait d'emblée cité ses sources et présenté la vidéo comme fantaisiste, personne n'aurait crié au scandale. Problème: le Youtubeur semble mettre sur le même plan des faits scientifiques avérés et des théories complotistes:

« De toute manière, gardez en tête qu’aucune théorie n’est prouvée, mais qu’il y a juste des théories qui paraissent plus vraies que d’autres. Mais rien n’est prouvé donc on peut tout imaginer. C’est pour ça que j’adore les pyramides. »

Et pour cause: elle se base largement sur les arguments avancés dans une vidéo sur Youtube intitulée "La révélation des pyramides", dont les arguments ont pourtant été très largement réfutés par nombre de sources scientifiques.

C'est la raison pour laquelle de nombreux Youtubeurs spécialisés ont réagi. C'est le cas de Charlie Danger, Youtubeuse dont la chaîne "Les Revues du Monde" atteint +500K abonnés.

De manière extrêmement efficace et structurée, la Youtubeuse reprend point par point les arguments avancés par Squeezie pour mieux les récuser, et ce de manière rationnelle et scientifique, contrairement au Youtubeur star. On notera également la vidéo de Defakator, qui suit la même démarche, et qui compte aussi près de 300K vues.

Au point que l'influenceur lui-même a du se fendre d'un tweet d'excuse, chose rarissime pour un Youtubeur de cet acabit, dont le contenu est habituellement si contrôlé et léché.

Un influenceur peut-il parler de n'importe quoi ?

Ce que soulève le problème fondamental, un influenceur peut-il parler de n'importe quoi ? Avec 12 Millions d'abonnés et un public très jeune, il est dangereux de diffuser des théories fantaisistes pour un Youtubeur aussi puissant, puisque par définition l'audience sera très influencée par le contenu avancé.

Plus grave encore, lorsque l'on creuse les origines de la vidéo complotiste sur les pyramides, on arrive au nom de Jacques Grimault, qui ferait partie d'une secte "Atlantis". En forçant un peu le trait, on peut considérer que Squeezie fait donc indirectement de la publicité pour une secte (et donc interdite en France) auprès d'un public de 12 Millions de personnes majoritairement jeunes et influençables.

Evidemment, ce n'était pas l'objectif. Pour Squeezie, il s'agissait simplement de réaliser une vidéo divertissante sur un sujet qui le passionne sincèrement. Mais il a oublié qu'il n'était plus un simple Youtubeur lambda pouvant se permettre de parler de ses passions, mais un influenceur dont les mots sont pris pour argent comptant par une génération entière. Et contrairement à il y a plusieurs années, les méga-influenceurs ne sont plus seuls, et une nouvelle génération de Youtubeurs hyper talentueux sont prêts à les affronter.