Deux mois après les annonces en grande pompe d'Instagram promettant d'"éradiquer" les bots, il est l'heure de tirer un premier bilan.

Le combat contre les bots est-il sincère ?

Suite à la pression des annonceurs, Instagram avait créé la surprise en fin d'année 2018 en annonçant déclarer la guerre aux bots. En utilisant une IA pour supprimer les comptes factices et rendre l'application plus saine, l'entreprise promettait ainsi une répression drastique à l'encontre de toute application tierce qui boostait les comptes de faux influenceurs.

L'avertissement aux utilisateurs de bots

Un résultat décevant

Deux mois après la mise en place de ces mesures, il semblerait que les résultats soient loin d'être concluants.

En effet, selon une étude de Points North Group, rien n'indique que ces mesures aient eu le moindre effet sur les "pires utilisateurs" que le think-tank avait identifié au préalable. Les nouvelles données transmises par Instagram semblent effectivement démontrer que ces mesures ont eu "peu d'impact" sur les pires utilisateurs de la plateforme. Pour Sean Spielberg, le CEO de Points North, le problème est profond:

“Les entreprises qui vendent des "faux comptes" ont trouvé des moyens pour contourner les mesures d'Instagram, et continuent de se jouer du système",

Ainsi, Points North a constaté une baisse "insignifiante" de l'ordre de 1 ou 2% dans le nombre d'abonnés des comptes les plus "soupçonneux". Impact qui parait pour le moins peu efficace lorsque l'on sait que 15% des abonnés d'un influenceur moyen sont des bots !

Instagram a tout de suite réagi à l'étude et réfuté ses conclusions en affirmant qu'ils "avaient obtenu des résultats prometteurs".  

"Ce rapport ne reflète pas ce que nous savons sur nos progrès. Personne n'aime recevoir des follows, like ou commentaires par des faux comptes, et nous sommes engagés à continuer à nous améliorer dans ce domaine".

Instagram première victime et premier coupable ?

Depuis la déclaration de guerre d'Instagram contre les faux comptes, il n'y aura donc pas eu de réel changement. En effet la nouvelle technologie qu'Instagram a développée contre les comptes factices n'a été testée que sur un petit groupe d'individus à une échelle moyenne. Celle ci sera plus largement déployée en 2019.

Il faudra donc attendre pour la purge tant attendue des bots sur Instagram. Le plus ironique est qu'Instagram participe indirectement à ce développement des comptes inauthentiques. Une enquête de Techcrunch a ainsi révélé que l'entreprise elle-même vendait des espaces publicitaires à des services.... qui vendent des comptes factices !

Des services directement sponsorisés par Instagram!

Pour Instagram, il est très compliqué d'identifier les bots et les services de ce type en amont. Les services sont de plus en plus rusés pour tromper les instruments mis en place par Instagram. Le facteur humain est donc plus que jamais fondamental, à l'heure où près de 12% des influenceurs auraient utilisé des bots en 2019. C'est la raison pour laquelle il est plus que jamais nécessaire d'utiliser des services comme Auditum afin de s'assurer de la véritable authenticité de l'influenceur et d'éviter de faire partie de ces marques qui perdent près de 175 Millions d'euros par an à cause de ces faux influenceurs ;)

Instagram, pourquoi fais tu deux poids deux mesures ?